Biblio-liens

Un petit tour du côté du libraire ?


GABY & LES GARÇONS

éd. Théâtrales Jeunesse, 2018.

 

Résumé : Gaby a deux copains formidables, quoique très différents, avec qui elle passe de délicieuses journées d’été. Son cœur est un peu plus gros pour l’un d’eux. Elle rêve souvent en chanson et veille à l’amitié qui la lie aux garçons. Le premier, c’est Clovis, un irascible, un loquace. Il n’aime pas du tout qu’on tourne en dérision son prestigieux prénom et embête très régulièrement le deuxième garçon, Cédric. Cédric aime faire des records. Lui, il ne bavarde pas beaucoup parce qu’il a souvent la bouche dans l’eau. D’aucuns le disent champion de ci ou de ça. Cet été, il est justement sur le point d’établir un record mémorable.

 

Vers le site de Théâtrales.


KORIDA

éd. En Acte(s), 2016

 

RésuméLe spectacle des cailles qui se disputent en cacabant les maigres restes des gamelles est un trésor aux yeux de Francis Lardin. À la fin, quand les tout derniers granulés ont été becquetés, il en attrape deux et les décapite pour le dimanche.

 

 

FLOOR IS LAVA

éd. Théâtrales Jeunesse, 2018, recueil "Si j'étais grand" vol.5.

 

Résumé (de Théâtrales) : Ne pas toucher le sol sous peine d'être maudit : c'est le jeu auquel s'adonnent les neuf adolescents de Floor is lava ! Entre règlements de comptes et histoires d'amour, les personnages apprennent à composer avec des moments parfois pesants, lorsque l'un des leurs a le mal de vivre, ou plus légers, lorsque l'on s'embrasse entre deux refrains de rap. Dans une langue âpre et rythmée, Adrien Cornaggia nous donne à voir ce qui nous rend, d'heure en heure, merveilleusement vivants.

 

Vers le site de Théâtrales.


BAÏNES

éd. Théâtrales, 2015

 

Résumé : Ça commence par un conte. La petite ville où Sasha Serpolet exécute son fameux bouillon à la dioise roupille sous le coude des hauts plateaux calcaires. Une bonne patte ce Sasha, il a toujours de ces histoires. On ne l'écoute plus vraiment, d'ailleurs, on le connaît, le Sasha. Les cocottes aussi bavardent. Entre la tambouille et son usage amoureux de l'imparfait, le cuistot a de quoi bien s'occuper. Mais une radio, un jour, annonce la disparition de Zélie Grandet, son amoureuse d'enfance. Ça lui donne des blessures. Souffrir un peu c'est normal mais pleurer c'est atypique, il se dit. Sasha Serpolet ne comprend pas bien ce que ça vient de lui faire.

---

Prix 2015 des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre. Projet initié en collaboration avec Maxime Mansion et la Cie la Corde Rêve.

 

Vers le site de Théâtrales.